Faire installer des aménagements spéciaux pour personnes handicapées

Il se peut que vous soyez obligés d’aménager le logement d’un de vos proches ou le votre de manière spécifique. En cas d’handicap, il vous est conseillé de repenser aux gestes du quotidien, d’aménager et de limiter les dangers afin de conserver l’autonomie et la liberté de la personne concernée. Comment procéder ? Quels sont les changements à faire pour faire en sorte qu’un logement soit plus accessible ? Y a-t-il des aides pour faciliter l’aménagement de son logement en cas de handicap, de perte de mobilité ou pour le rendre plus accessible ? N’hésitez pas à découvrir les modifications indispensables pour un aménagement de la pièce du logement qu’il soit individuel ou collectif.

Equiper et aménager son logement pour son accessibilité

Vous avez besoin d’aménager et d’équiper vos pièces de logement ou celles de vos proches afin qu’elles soient adaptées à une perte d’autonomie engendrée par les années qui passent, par un handicap ou tout simplement par une mobilité réduite mais vous ne savez pas par où commencer. Rendre un logement facile d’accès permet de conserver les gestes quotidiens. En effet, un aménagement est indispensable afin de gagner du temps mais aussi de sécuriser chaque geste ou déplacement. La personne handicapée ne se sentira pas en danger pour se déplacer, pour prendre sa douche, pour attraper quelque chose dans l’armoire ou tout simplement pour se brosser les dents. Il est conseillé de vous renseigner sur ce qui est possible de faire. Vois devez savoir que vous avez la possibilité de profiter d’un crédit d’impôt pour effectuer l’aménagement de votre logement. Pour beaucoup plus d’information sur le sujet, veuillez visiter un site comme www.amenagement-handicap.com.

Aménager et équiper la salle de bains pour une perte de mobilité ou un handicap

L’accès aux sanitaires doit être repensé. Il est tout à fait possible que la salle de bain soit repensée pour donner la possibilité de circuler sur un fauteuil roulant. Par conséquent, on trouve différents prérequis comme les accessoires de lavabo : robinetterie et patères, doivent pouvoir être employés en position debout ou assise. En effet, la hauteur de ceux-ci est comprise entre 80 cm et 120 cm du sol. Il est important de laisser un espace pour permettre la manipulation de la vasque suspendue. Cela donnera la possibilité de faire passer les jambes des handicapés employant un fauteuil roulant. La mesure du lavabo est de 14 cm. L’espace libre sera de 30 cm de profondeur et de 50 cm de large. Pour un meuble sous la vasque, il est encore possible d’effectuer l’installation d’un lavabo à hauteur variable. La baignoire porte peut rendre facile la sortie et l’entrée pour la toilette. Néanmoins, la baignoire porte possède tout de même certains inconvénients comme un seuil haut et une attente obligatoire car l’eau doit se vider totalement pour sortir. La douche doit donner un accès sécurisé et aisé. La préférence existante va vers les douches de l’Italie qui permettent à un fauteuil de rouler aisément. 

L’aménagement des WC

L’accès aux WC doit être facilité pour permettre le passage d’un fauteuil roulant. C’est mieux de prendre en compte les ouvertures de l’espace requis et celles des portes pour ré-agencer votre intérieur. Pour permettre un appui, l’agrandissement doit être accompagné de barres de position. Les WC surélevés donnent un accès plus facile et doivent être accompagnés d’une technique lavant comme les WC dits japonais. Quelques WC sont télécommandés avec une sorte de réglage au niveau de la hauteur. Le système de choix de l’abattant se fera suivant la forme du handicape parce qu’il existe plusieurs solutions : matériau tempéré au toucher et abattant souple, abattant lavant ou abattant avec douchette.

Les modifications dans la cuisine

La cuisine doit pouvoir donner la possibilité de continuer à être libre lors des différents déplacements. Les techniques de plan de travail peuvent être motorisées ou abaissées pour permettre un ajustement en fonction de l’utilisateur. L’emplacement de l’évier doit être identique à la salle de bain en forme suspendu et laisser un minimum d’espace pour le passage des jambes. Pour rendre facile l’accès en façade, la position du robinet vis-à-vis de l’évier peut être inversée. Privilégiez les plaques de cuisson en céramiques dont les commandes sont situées en façade de meuble. Les spécialistes de l’aménagement pour les handicapées auront aussi de nombreuses astuces qui permettent d’améliorer le confort de vie et de faciliter l’accessibilité. Ils pourront vous donner des électroménagers, des équipements électriques et des sanitaires adaptés à votre handicap et qui peuvent améliorer considérablement votre vie. Il y a par exemple une cuisinière à gaz à porte coulissante qui permet d’enfourner un plat sans être entravé par les commandes numériques.

Les différentes pièces à aménager ou à rénover doivent être bien déterminées. Un certain nombre de dispositifs permettent de rendre le logement plus accessible et permettent de faciliter l’utilisation des logements grâce à la domotique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *