Comment vous soigner par l’homéopathie ?

Fondée par un médecin allemand, Samuel Hahnemann depuis plus de 200 ans, l’homéopathie est régie par de grands principes fondamentaux. Elle est à la fois une médecine holistique qui s’intéresse surtout à l’individu dans sa globalité. Cette pratique ne dépend pas seulement des caractéristiques de l’individu mais elle dépend tout autant des symptômes.

Homéopathie : les grands principes

Il existe trois grands principes en homéopathie à savoir le principe de similitude qui est un principe pilier de cette méthode. Ce dernier signifie que « le semblable guérit le semblable ». Cette phrase sous-entend qu’une substance administrée en grande quantité provoquant des symptômes chez un individu bien portant peut guérir les mêmes symptômes si ceux-ci se présentent chez un patient malade. Toutefois, la substance doit être donnée en plus petite dose. Ce principe provient d’une observation expérimentale et clinique. Le principe de l’individuation, selon lequel les caractéristiques de chaque individu sont très importantes, stipule que chacun réagit différemment selon sa constitution. C’est l’individu malade qui est soigné mais non pas la maladie en elle-même. Le principe de la dilution infinitésimale concerne la préparation de la solution. Cette préparation repose sur la dilution des substances toxiques qui perd de ce fait le principe actif. Ce dernier peut être retrouvé en secouant la solution ce qui la dynamisera et la rendra curative selon Hahnemann. La dilution est donc indispensable car elle permet de s’assurer de l’innocuité du médicament.

Les maladies ainsi que les symptômes sont dus à un déséquilibre de l’organisme ainsi qu’à une tentative venant de celui-ci de retrouver son équilibre initial. Il importe donc selon cette pratique de rééquilibrer l’organisme, pas seulement en traitant les symptômes mais en lui permettant de retrouver un équilibre en profondeur. Outre les soins octroyés par les médecins, les conseils du pharmacien aident également les patients dans le suivi des traitements homéopathiques. Visitez un site comme lesconseilsdupharmacien.info pour plus d’informations.

Consultation chez l’homéopathe

La consultation chez l’homéopathe est médicale en France puisque seuls les professionnels de santé peuvent prescrire des médicaments homéopathiques. Elle dure en règle générale au minimum 30 minutes.  Il y a deux phases lors de la consultation : l’observation et l’interrogatoire. Le patient sera étudié et observé par le médecin afin d’obtenir un profil homéopathique lui permettant d’effectuer une prescription.

La phase interrogatoire se déroulera afin que le médecin puisse se renseigner sur l’intensité, sur la périodicité des troubles, sur quand ou sur comment ils se manifestent… Il tiendra par ailleurs compte de l’histoire, du mode de vie et des antécédents familiaux de l’individu. Grâce à toutes les informations obtenues, l’homéopathe va pouvoir donner sa prescription, conseiller l’individu et lui demander de passer des examens complémentaires, si nécessaire. Vous pouvez obtenir les conseils du pharmacien pour vous aider à mieux appréhender votre maladie. Il peut vous expliquer le traitement ou l’action d’un médicament. Il peut en outre vous présenter les risques de la prise de certains médicaments. Les conseils pharmacien peuvent vous guider sur la meilleure manière de les prendre.

Pourquoi se soigner par l’homéopathie ?

D’après les études en homéopathie, le corps humain a la capacité de s’autoguérir. Il est donc utile de trouver un moyen particulier afin de stimuler ce processus d’autoguérison au lieu de chercher à connaître la cause de la maladie. Le but du traitement homéopathique est donc de déclencher ce processus. Étant donné que l’effet thérapeutique n’est pas précisément démontré, les cas d’urgences vitales ne peuvent être pris en compte par l’homéopathie. Tout comme les infections nécessitant un antibiotique ou le besoin de chirurgie, elle ne peut en outre, réparer des organes ni les os et ne soigne en aucun cas les cancers.

De nombreux patients traitent leurs maladies aiguës ou chroniques avec l’homéopathie mais s’il n’y a pas amélioration rapide de l’état, mieux vaut avoir recours aux médicaments. Il faut savoir que c’est une médecine complémentaire et ne peut donc pas remplacer la médecine traditionnelle.  L’utilisation de médicaments placebo peut receler des effets secondaires. Généralement, il n’y a quasiment pas d’effets secondaires ni de contre-indication avec les médicaments homéopathiques.

Les maladies les mieux soignées par l’homéopathie

Parmi les plus connus d’entre les médicaments homéopathiques figure Arnica Montana, efficace à la fois pour petits et grands en cas de choc, pour éviter les bleus ou les bosses. C’est un indispensable pour les sportifs en cas d’entorse ou de contusion. Le traitement homéopathique est aussi efficace contre un gros rhume d’hiver ou contre la grippe. Il est par ailleurs utilisé pour les troubles digestifs : crampes abdominales ou constipation, vomissements, nausées, gastro. En outre, on l’utilise pour le mal des transports, pour maîtriser ses angoisses et se calmer en cas de troubles nerveux qui soient liés à l’anxiété (palpitations, boule dans la gorge, difficultés à respirer, tachycardie…). Il peut aussi traiter les problèmes de tension nerveuse chez les hypersensibles, les troubles du sommeil ou céphalée de tension, le trac, la rhinite allergique, la conjonctivite, les allergies (acariens, poils de chats…), le rhume des foins. Il existe aussi des médicaments efficaces contre l’herpès dans le traitement homéopathique.