Les chutes sont très dangereuses pour les serniors, voici ce qu’il faut savoir

Risque de chute

L’un des plus graves dangers menaçant les personnes âgées est le risque de chute. Pour les seniors, il s’agit du type d’accident qui survient le plus fréquemment. 12 000 décès y sont liés chaque année.

Environ un tiers des seniors de plus de 65 ans subissent une chute au cours de l’année. Plus l’on avance en âge, plus le risque s’accroit, au point de doubler à compter de 75 ans, d’un point de vue statistique.

Pour éviter la survenance de complications subséquentes à une chute, un détecteur de chute est la solution idéale.

Les personnes âgées et le risque de chute

Prévention risque de chuteSi les chutes sont particulièrement à craindre, ce n’est pas uniquement en raison de leurs conséquences néfastes susceptibles de donner lieu à des pertes d’autonomie. C’est aussi parce qu’elles peuvent être fatales.

Les facteurs des risques de chute

Le risque de chute a de nombreuses origines potentielles :

Les troubles liés aux problèmes de santé : perte de l’équilibre, syncope, douleur osseuse, faiblesse musculaire, etc. ;

Une mauvaise hygiène de vie : mauvaise alimentation, actions et mouvements risqués, alcool, etc. ;

L’environnement : vêtements inadaptés, mauvais aménagement du lieu de vie, conditions climatiques délicates, etc. ;

Les médicaments capables d’altérer l’attention ;

La réduction des capacités sensorielles ;

L’âge avancé tout simplement.

Les conséquences liées aux chutes

Les conséquences attachées aux chutes ne sont pas exclusivement physiques. Elles peuvent également porter un coup sévère à la confiance en soi de la personne âgée qui en est victime.

L’une des principales conséquences des chutes des personnes âgées est le traumatisme crânien. Dans les cas où le choc ne touche pas la tête, il peut être source de fractures. Il donne ainsi souvent lieu à une fracture du bras, du bassin ou du col du fémur.

Lorsqu’elle n’est pas rapidement prise en charge et que l’immobilisation due à la chute s’étend sur plusieurs heures, la victime court de nombreux risques : une déshydratation, une hypothermie ou encore des escarres.

Une première chute fait naitre la crainte d’une autre chute. En réaction, la personne âgée peut éviter toute activité physique et s’isoler de plus en plus. Un tel choix accélère le phénomène de fonte musculaire, ce qui a pour effet d’aggraver le risque de chute et de réduire la qualité de vie.

La prévention des conséquences liées au risque de chute

Il existe diverses manières d’éviter les conséquences néfastes attachées aux chutes chez les personnes âgées. Elles sont globalement assurées par l’installation d’un détecteur de chute.

Des techniques diverses

Le détecteur de chute peut prendre la forme d’un médaillon ou d’un bracelet couplé à un accéléromètre, capable de se déclencher automatiquement lorsque survient un choc, une chute brutale ou une vive accélération du pouls. Il peut aussi déterminer si la victime se relève ou demeure au sol.

La faiblesse de cette méthode tient à ce que le senior enlève souvent le bracelet au moment de dormir, ce qui en réduit l’efficacité.

Cela a mené au développement de dispositifs que le senior n’est pas tenu de porter, notamment à la téléassistance. Celle-ci peut prendre une forme passive : le déclenchement de l’alerte doit être fait par la personne âgée elle-même.

Dans le cas de la téléassistance active, le déclenchement se produit automatiquement dès lors que le dispositif, des capteurs de mouvement ou une caméra, détecte une chute. Ce type de dispositif tire son efficacité de sa sensibilité.

Certaines personnes âgées marquent cependant un intérêt très limité aux systèmes comportant des caméras qu’elles jugent intrusives et envahissantes pour ce qui est de l’intimité.

Les avantages

S’il est très difficile de supprimer tout risque de chute, il est cependant indispensable d’éviter que la victime demeure longuement au sol car une telle immobilisation ouvrirait la voie à des conséquences irréversibles.

S’il n’empêche pas les chutes, le détecteur de chute constitue néanmoins un moyen de garantir la sécurité de la personne âgée car il assure une réaction de secours suffisamment rapide pour espérer que des complications graves soient évitées.

Cette assistance automatique et dans des délais courts constitue un avantage substantiel.

L’installation d’un détecteur de chute permet en outre au senior de conserver son autonomie car autrement, la sécurité imposerait soit une admission dans un établissement de soins dédié aux personnes âgées soit la mise à disposition d’une assistance à la personne. Dans les deux cas, l’autonomie s’en trouverait réduite.

L’intérêt du détecteur de chute pour les proches consiste en une relative certitude quant à la sécurité de la personne âgée, même lorsqu’ils en sont éloignés.